La "progression" éco-humaniste

(autrement dit, la progression de -et dans- la Maison humaine)  

 

   Les Etres humains se déterminent et agissent selon la réalité particulière qui est recomposée par leur cerveau. Pour compenser les imperfections biologiques et culturelles de cette recomposition, les éco-humanistes optimisent leur savoir et leur action, dans une démarche de progression structurée, proactive, permanente, et d'intérêt général, qui les amène à

Phases de progression du savoir humain (oser savoir) :

1- Apprendre (notamment en s’informant et en découvrant sans limite).

2- Comprendre (notamment en vérifiant et en analysant).

3- Ajuster (notamment en corrigeant et en améliorant prudemment).

4- Transmettre (notamment par partage mutuel et préservation).

  Phases de progression de l’action humaine (savoir oser) :

1- A chaque cas, déterminer un but (impliquant une projection intelligente).

2- Avoir la volonté de l'atteindre (impliquant courage et motivation).

3- Réunir les moyens de l'atteindre (impliquant de l’organisation).

4- L'atteindre effectivement (impliquant efficacité et persévérance). 

 

    Pour les éco-humanistes, cette démarche culturelle logique de progression, et les moyens qu'elle mobilise, ont pour but d'améliorer en permanence le développement proactif de la Maison humaine (la structure intégratrice supérieure), et aussi celui de chaque Etre humain (l'élément indivisible de base), car la Maison humaine existe seulement comme conséquence de l'existence des Etres humains.  

    C'est pourquoi, en matière interne et de protection, l’éco-humanisme veille à ce que l’ensemble composite humain intelligent, incluant  l'organisme et l'esprit de chaque Etre humain, et le corps sociétal commun de tous les Etres humains, soit et reste dans les meilleures conditions pour utiliser ses facultés intrinsèques d’auto-correction et d'amélioration, contribuant à compenser l'entropie naturelle de son propre système, et les dysfonctionnements de son organisation et de sa technologie. 

   Et en matière externe et de projection, l’éco-humanisme contribue à promouvoir en temps utile les possibilités majeures de notre dynamique évolutive humaine, devenant de mieux en mieux connue et volontairement gérée, sur sa meilleure trajectoire possible de développement.

 

 retour page d'accueil    

 www.marc-carl.net

Site